Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES PUBLICATIONS DE JEAN-LOUIS GARY

Présentation des livres et partage d'informations diverses

LES PUBLICATIONS DE JEAN-LOUIS GARY

MA PETITE REVUE DE PRESSE/BILLET DU 9 DECEMBRE 2018 – Emmanuel Macron réussira-t-il à se sauver ?

MA PETITE REVUE DE PRESSE/BILLET DU 9 DECEMBRE 2018 – Emmanuel Macron réussira-t-il à se sauver ?

MA PETITE REVUE DE PRESSE/BILLET DU 9 DECEMBRE 2018 – Emmanuel Macron réussira-t-il à se sauver ?

Même si le mouvement semble s’éroder, la crise ouverte par les «Gilets Jaunes » n’est pas prête de s’arrêter et tend à se durcir. La contestation latente et attisée par un train de réformes technocratiques portées par des apprentis politiciens s’ancre durablement dans l’inconscient des Français. Lorsque ce sont les politiciens ou les syndicats qui portent les revendications, Majorité ainsi qu’Opposition parlent le même langage, lorsque le peuple s’affranchit de ces relais les codes sont rompus, et il n’y a plus de communication tant que des relais ne sont pas mis en oeuvre. Un acte V n’est ainsi pas à exclure.

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/des-gilets-jaunes-preparent-ils-deja-l-acte-5-pour-le-15-decembre.html

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/gilets-jaunes-vers-un-acte-v.html

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/apres-un-acte-iv-des-gilets-jaunes-en-leger-recul-l-attente-d-annonces-de-macron.html

Le système de fonctionnement de la Vième République institue une véritable monarchie où seul le Monarque a le premier et le dernier mot. Dans ces conditions le gouvernement n’est qu’un fusible et l’Assemblée Nationale une boîte à enregistrement, car les élections des députés sont trop proches de la présidentielle et s’effectuent sur la même dynamique, ce qui prive les Français du pouvoir de sanction de la politique présidentielle. C’était voulu et ça marche. L’inconvénient, c’est que le Premier Ministre n’est qu’un pseudo fusible et que c’est bien le Président qui est en première ligne, en conséquence la démission ou le limogeage du chef du gouvernement ne résoudra qu’imparfaitement la crise qui restera sous-jacente.

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/gilets-jaunes-edouard-philippe-l-inutile-bouc-emissaire-de-la-macronie.html

L’attitude du Président ne fait que confirmer cette situation. Alors que le Premier Ministre défend une position devant les députés, il le désavoue autant que l’Assemblée Nationale en décidant le contraire de ce qui était défendu et en reprenant la main dans le dialogue avec les élus de terrain.

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/exclusif-gilets-jaunes-on-a-sorti-la-machine-a-baffes-pendant-trois-heures-temoignent-deux-elus-qui-ont-rencontre-macron-vendredi.ht

Tout ceci serait amusant si la situation économique le permettait et si nous étions dans un univers fermé, mais ce n’est pas le cas. Les conséquences de cette crise deviennent très lourde, tant pour les entreprises que pour l’emploi mais aussi pour l’image de la France à l’étranger.

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/gilets-jaunes-des-consequences-economiques-graves.html

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/gilets-jaunes-les-pertes-sont-estimees-a-1-milliard-d-euros-pour-le-commerce-2.html

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/eviter-les-deplacements-inutiles-a-paris-plusieurs-pays-preconisent-la-prudence-a-leurs-ressortissants.html

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/les-gilets-jaunes-vus-de-l-etranger-dites-donc-c-est-la-revolution-en-france.html

Cette vision de la France par l’étranger a également des conséquences pour l’avenir des projets macroniens, et c’est un des éléments importants de l’attitude de notre président qui paraît bien décidé à orienter la politique de notre pays en fonction des intérêts européens.

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/les-gilets-jaunes-ternissent-l-image-de-macron-sur-la-scene-internationale.html

Dans ces conditions, comment Emmanuel Macron pourrait-il concilier une sortie de crise rapide et indispensable pour la France avec un maintien du déficit public selon les normes européennes tout en sauvant son image lui permettant de mener à bien son projet pour l’Europe ?

Nous avons vu que le Premier Ministre est devenu un fusible inutile, sa démission ne fera que faire reculer le règlement de cette crise profonde, car le Président garderait la main sur l’Assemblée et donc sur sa politique. Or c’est sa politique que condamne la « majorité des minorités » du peuple. Seule donc une dissolution de l’Assemblée serait de nature à pouvoir donner une période de calme plus large et plus longue, mais… la France vit une crise de régime et il semble que nous ne ferons pas l’économie d’une nouvelle constitution, car les Français n’ont plus le sentiment de vivre dans une vraie démocratie. L’avenir d’Emmanuel Macron paraît bien obscur.

https://www.breizh-info.com/2018/12/04/107076/gilets-jaunes-mieux-quune-coupe-du-monde-de-foot-des-emeutes

Dans ce débat, il ne faut pas oublier de nouvelles menaces qui risquent de diviser les Français, comme cela se produit en Belgique.

http://www.jeanlouisgary.com/2018/12/crise-politique-ouverte-en-belgique-sur-le-pacte-de-la-migration-de-l-onu.html

Bonne lecture et bon dimanche.

http://www.jeanlouisgary.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article