Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation des livres et partage d'informations diverses

LES PUBLICATIONS DE JEAN-LOUIS GARY

C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.

C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.
C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.
C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.
C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.
C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.
C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.

C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.

Un petit vent frais vient caresser le visage pour nous rappeler que l’hiver s’approche et que nous vivons les derniers jours d’un automne sec, parfois glacial. Les lumières de la ville s’éclairent, le paysage de la nuit se découvre en montrant son ciel d’étoiles qui couvre les rues sous les regards étincelants des passants. Perpignan se prépare à connaître sa vie nocturne, mais maintenant c’est la pause. Restaurants et cafés s’apprêtent, les noctambules se préparent alors que les diurnes désertent progressivement les artères de la ville.

La basse coule au rythme de ses bateaux aux couleurs du Père Noël, la place de Catalogne frétille sur les airs forains qui glissent sur la patinoire occupée par les enfants. Tandis que la crèche semble délaissée, la Grande Roue copine avec son illustre voisin le Castillet sous les flashs émerveillés d’un public aux accents sudistes. Il est vrai que c’est le jour de la «Purissima». Alors pourquoi ne pas aller s’émerveiller devant les crèches exposées à l’ancien mess des officiers où le "moderne" côtoie le "grand classique" ?

Noël à Perpignan.

 

C’était un samedi de décembre en Pays Catalans.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article